Situé au centre de Bali, Ubud est le cœur culturel de l’île. Considérée comme la « capitale des arts », c’est ici que sont nées les traditions et les créations artistiques balinaises.

La ville a d’abord été une source importante de plantes médicinales. Le nom d’Ubud vient du mot indonésien ubad, signifiant médecine.

Le tourisme a pris son essor au XXe siècle avec l’arrivée des peintres Walter Spies et Rudolf Bonnet. Leurs tableaux ont attiré des célébrités comme Charlie Chaplin ce qui a contribué à faire connaître Ubud dans le monde entier. Dès 1960, la ville est devenue un lieu d’inspiration pour les artistes (peintres, sculpteurs, danseurs…).

Depuis, le tourisme s’est plus particulièrement focalisé sur la culture et la nature. Contrairement au sud de Bali, Ubud est le domaine des forêts, des rivières et des températures plus fraîches.

FORET UBUD

Le temps d’une journée, nous avons visité cette ville pleine d’histoire. Parmi tout ce qu’il y a à découvrir, nous avons donc dû faire des choix qui se sont portés sur :

  • la forêt des singes ou de son vrai nom « Sacred Monkey Forest Sanctuary »
  • la principale rue commerçante « Jalan Monkey Forest »
  • et le célèbre marché d’art

Comment se rendre à Ubud depuis Kuta ?

Vous pouvez prendre un taxi ou un bus. La différence notable entre les deux, c’est le prix. En taxi, vous en aurez aux alentours de 350 000 IDR (environ 25 €) aller-retour alors qu’en bus, vous pouvez vous y rendre pour 6 fois moins cher.

En ville, vous trouverez plusieurs stands d’excursions où les tarifs des « shuttles bus » varient. Ce ne sont que des compagnies, il n’y a pas de transports en commun.

Conseil : Faites attention, car certains ne proposent que l’aller et non le retour. Cette formule étant destinée aux voyageurs poursuivant leur périple à Ubud. Soyez clair avec le vendeur, parfois il peut ne pas l’être avec vous…

Quelle compagnie choisir ?

Nous vous conseillons PERAMA, car c’est l’une des moins chères de la ville. Le trajet Kuta-Ubud est au prix de 60 000 IDR (environ 4 €) par personne, soit 120 000 IDR aller-retour.

Vous pouvez acheter vos tickets la veille pour le lendemain. On vous donne RDV devant le stand 15 minutes avant le départ.

PERAMA

Combien de temps ?

Le trajet dure à peu près 1 h 30, et cela dans un bus confortable et climatisé. Si vous retournez à Kuta le soir, cela prendra quelques minutes de plus, car la circulation est beaucoup plus encombrée.

BUS PERAMA

Quels sont les horaires ?

La compagnie PERAMA propose 6 tranches horaires pour l’aller et le retour. Il est également possible de réserver le retour pour une autre date que le jour même.

horaires perama

Forêt des singes

logoNous avons commencé notre journée à Ubud par la forêt des singes, appelé « Sacred Monkey Forest Sanctuary ». C’est une réserve naturelle sacrée, située au sud de la rue Monkey Forest. Dans cette forêt, vous y verrez le temple de Dalem Agung Padangtegal et plus de 600 singes. Ces derniers sont connus sous le nom de macaque à longue-queue.

La forêt des singes permet aussi la conservation des plantes rares et celles utilisées pour les rituels, un trésor pour les laboratoires.

Comment s’y rendre depuis le stand Perama ?

Si vous avez choisi cette compagnie pour aller à Ubud, nous vous expliquons comment vous rendre à l’entrée de la forêt des singes. C’est très simple : sortez à droite du stand d’excursion puis tournez à la prochaine rue à gauche et descendez celle-ci. En bas se trouve l’entrée. Environ 5 minutes de marche.

Conseil : Dès la sortie du bus, des chauffeurs de taxi vous proposent de vous emmener à la forêt des singes. Ils jouent sur le fait que vous ne connaissez pas le coin et que ce sera plus facile avec eux. Mais la forêt est très proche, vous n’avez pas besoin de payer un transport supplémentaire. Vous pouvez sans problème y aller à pied (à moins que vous ayez des difficultés pour marcher).

MAPS PERAMA MONKEY FOREST

Arrivée à l’entrée

Dès l’entrée de la forêt, vous verrez déjà des singes errant à côté des touristes. Même si cela vous tente, évitez de les approcher tant que vous n’avez pas lu les consignes. Elles sont affichées sur deux grands panneaux à l’entrée. Vous les retrouverez également dans la forêt.

Monkey-Forest-Guideline-2015

Depuis le 1er janvier 2016, les prix d’entrée ont augmenté de 10 000 IDR. À ce jour, la somme à verser au guichet est de 40 000 IDR (environ 2,70 €) pour les adultes et 30 000 IDR (environ 2 €) pour les enfants.

  • Horaires de visite : 8 h 30 – 18 h
  • Horaires des guichets : 8 h 30 – 17 h 30

La forêt

De nombreux endroits sont à découvrir dans la forêt des singes d’Ubud (l’arène, les temples, la place centrale, le ruisseau et ses petites cascades…). Lors de la visite, vous remarquerez que les descentes se font plus raides. L’avantage est qu’il y fait plus frais. En bas se trouve un ruisseau éclairé par les rayons du soleil qui traversent les arbres. Décor splendide !

115 espèces d’arbres ont été identifiées dans la forêt des singes. Certains d’entre eux sont considérés comme sacrés et sont utilisés dans diverses pratiques spirituelles balinaises.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

monkey-forest-ubud-map

Les singes

Ils sont en liberté partielle dans la forêt puisqu’ils sont surveillés. Toujours est-il que c’est nous qui entrons dans leur environnement et que nous devons adapter nos comportements.

Certains jouent avec les flaques d’eau, d’autres avec les bouteilles d’eau volées ou données par les touristes (pourtant interdit !), tandis que d’autres mâchouillent le plan de la forêt… Plusieurs d’entre eux sont venus sur nous, très gentiment. C’est très agréable, ils sont légers et si mignons. C’est aussi très amusant de constater qu’ils ont beaucoup de réflexes identiques aux nôtres.

Des marchands de bananes se trouvent à quelques endroits de la forêt pour que les touristes puissent donner à manger aux singes. Autant dire qu’ils se précipitent dessus et monteront sur vous sans hésiter.

Les macaques à longue-queue sont omnivores. Donnée 3 fois par jour, la patate douce est leur nourriture principale. Elle est complétée quotidiennement par de la banane, des feuilles de papaye, du maïs, du concombre, de la noix de coco, et d’autres fruits locaux. De vrais repas de princes !

Attention aux voleurs !

Sous leurs airs attendrissants, les singes sont de gros voleurs. Ils n’hésiteront pas à vous dérober tout ce qui dépasse de votre sac à dos.

Un touriste voulait faire un selfie avec un singe. Il a posé ses lunettes de soleil sur sa tête pour que le singe soit attiré et grimpe sur lui. Le temps d’une photo, il a évidemment tenté de les lui prendre et le touriste a, quant à lui, tiré pour les récupérer. Petit combat de force entre les deux, quand soudain, un second singe, plus costaud, est venu en aide à son congénère. Il a sauté sur le touriste et l’a frappé au visage pour qu’il lâche les lunettes. Tout cela s’est passé rapidement, mais fut assez violent. Un garde est venu chasser les deux singes, l’homme a réussi à récupérer ses lunettes.

Tout cela pour vous prévenir qu’une fois l’objet volé, il est dangereux de le reprendre. En cas de problème ou blessures par un singe, la forêt dispose d’un centre de premiers soins.

La guerre des territoires

Environ 600 macaques vivent dans la forêt d’Ubud. Ils sont divisés en 5 groupes appelés « Temple principal », « Michelin », « Est », « Centre », et « Cimetière ». Chaque groupe est composé de 100 à 120 singes.

Étant donné l’importance de la population, il y a parfois des conflits qui ne peuvent être évités. Par exemple, pour prendre un bain dans la rivière pendant la saison des pluies, certains groupes doivent traverser le territoire d’autres groupes.

Si un singe sort de son territoire, il se fait immédiatement chasser. Les plus récalcitrants se bagarrent, mais n’obtiennent jamais le dernier mot. Ils reculent jusqu’à une ligne bien délimitée, mais totalement invisible pour nous. Vous pourrez voir certains singes blessés. Leurs plaies ouvertes ne sont pas jolies à voir.

Le Temple Pura Dalem Agung

3 temples se trouvent dans la forêt des singes d’Ubud. Le principal et le plus grand Pura Dalem Agung est situé au sud-ouest. Interdit à la visite, vous l’apercevrez uniquement derrière les grilles. Il est uniquement accessible aux croyants, vêtus d’une tenue de prière balinaise (sarong), venus prier.

Aussi appelé le « temple de la mort », c’est traditionnellement un lieu de pouvoirs magiques et la chasse gardée des mauvais esprits. Vous y verrez une demi-douzaine de sculptures représentant des sorcières Rangda qui gardent le temple.

TEMPLE FORET UBUD

Rue commerçante MONKEY FOREST

Après la visite de la forêt des singes, vous pouvez vous restaurer ou boire un verre au son d’une douce musique balinaise au Tropical View Cafe. C’est un endroit accueillant et apaisant.

La rue principale d’Ubud, « Jalan Monkey Forest », débute de la forêt des singes jusqu’au marché d’art. Elle est composée de nombreux bars, restaurants, hôtels et boutiques. Peintures, sculptures, bijoux, vêtements, vous aurez ici un aperçu de la richesse de l’art indonésien.

Vous passerez également devant des temples. Certains sont ouverts à la visite.

Marché d’art

Le marché d’art d’Ubud est un marché traditionnel balinais. Il rassemble aussi bien des touristes que des locaux. Se tenant sur plusieurs étages, vous y trouverez des vêtements, des œuvres d’art, des babioles et de la nourriture.

Le marché couvert

Dans la galerie couverte, sont exposés des vêtements locaux et « touristiques », pour hommes et femmes. On y trouve également des statuettes représentants des bouddhas, de toutes tailles, des animaux, mais aussi des dragons. D’autres stands vendent des bijoux.

Il y a du monde dans les allées, mais l’ambiance est plutôt calme.

Le marché extérieur

La partie extérieure du marché est plus animée. Les marchands sollicitent davantage les passants.

Les produits sont variés et de très bonne qualité. On y trouve des objets anciens et d’autres plus modernes, de la vaisselle en verre de toutes les couleurs et des carreaux en mosaïques. Il y a du choix pour les chaussures, tee-shirts, robes, pantalons. Les stands de sarongs proposent tous les motifs possibles étendus en camaïeu de couleurs.

Les prix sont négociables. De nombreux touristes font des affaires au marché d’art d’Ubud et repartent avec des cartons.

Beaucoup de marchands habitent ici. En y regardant de plus près (au-delà du marché), le cadre de vie semble très pauvre. Cela contraste avec la rue touristique en parallèle.

MARCHE D ART UBUD

Retour à Kuta

Direction le stand d’excursion PERAMA pour attendre le dernier bus de la journée (départ à 18 h).

Notre anecdote : 3 jeunes filles s’approchent du stand et discutent avec l’employé à l’accueil. Celui-ci vient nous demander si nous accepterions de faire une interview filmée avec ces demoiselles pour un devoir scolaire. Nous approuvons volontiers.

Les filles nous installent à une table à la terrasse d’un restaurant. L’une s’installe avec nous, la seconde filme avec son téléphone et la troisième regarde la scène. La jeune fille nous explique qu’elle doit nous poser quelques questions en anglais et que nous devons simplement y répondre. Le but étant de noter sa compétence pratique et rendre son projet à son professeur. « Comment vous appelez-vous ? D’où venez-vous ? Pourquoi êtes-vous ici ? Travail, loisirs ? Quel est votre meilleur plat indonésien ? » 

Voilà, des élèves balinais vont voir nos têtes en classe et peut-être même se moquer !

Quelques minutes plus tard, le bus arrive et nous retournons à l’hôtel. Le soir, la circulation est encombrée. Le trajet dure 2 heures.

Vous pouvez visiter d’autres choses à Ubud et aux alentours comme :

  • le Pura Saren Palace où ont lieu parfois des spectacles de danses balinaises
  • la Campuhan Ridge Walk pour faire une randonnée dans une vallée verdoyante
  • les musées d’art Agung Rai et Neka
  • les rizières de Tegalalang, situées à 20 minutes en voiture au nord d’Ubud
  • le village Batuan au sud d’Ubud et son temple Puseh Batuan (environ 25 minutes en voiture).
  • la cascade Tegenungan située au sud d’Ubud, 30 minutes en voiture

Nous espérons que cet article vous a plu. Dites-nous en commentaires ce que vous avez fait à Ubud ?

A bientôt pour un nouvel article dans un nouveau pays.

-LV-

==> Comment se rendre sur l’île de Lombok en Indonésie depuis la France <==

==> Comment aller à Gili Trawangan depuis Lombok ? <==

==> Les îles Gili : laquelle choisir ? <==

==> Top 10 des meilleurs restaurants à Gili Trawangan <==

==> Comment avoir son visa touristique en Indonésie ? <==

==> Kuta beach à Bali : ce qu’on a visité <==

==> Bonnes adresses pour manger économique à Kuta Beach, Bali <==

 

4 Comments

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :