Kuala Lumpur, capitale de la Malaisie, possède plus de 1,7 million d’habitants intra-muros. Pour que toute la population puisse se déplacer, de nombreuses infrastructures ont été construites. Le choix des transports est varié (métro, bus, train, taxi) et ils sont plutôt efficaces, notamment pour nous, voyageurs. On peut dire qu’il y a pas mal de visites à faire et de beaux quartiers à découvrir. Entre Merdeka Square, Little india, les tours Petronas ou les Batu Caves, il vous faut trouver un moyen de locomotion.

Parfois, passer par les rails sera la solution la plus adaptée, car le trafic est très encombré en ville pendant les heures de pointe. La plupart des transports en commun conduisent à KL Sentral, un important lieu d’inter connexion.

Dans cet article, nous vous détaillons tous les moyens que Kuala Lumpur met à disposition pour se déplacer en ville et aux alentours.

Métro

KL Light Rail Transit (LRT)

KL Monorail

Le Light Rail Transit de Kuala Lumpur, appelé LRT, est un métro public qui opère deux lignes principales : Kelana Jaya et Ampang.

La ligne Kelana Jaya traverse la ville et ses environs sur près de 27 km du nord au sud, entre Kelana Jaya (dans la vallée de Klang, à 17 km du cœur de KL) et Gombak (16 km du centre-ville). Cette ligne s’arrête notamment à KL sentral (station principale de Kuala Lumpur), PasarSeni (Chinatown) et KLCC (les tours Petronas).

La ligne Ampang est divisée en deux destinations. Les routes commencent à la station Sentul Timur dans le nord de Kuala Lumpur. La première se termine à Sri Petaling dans le sud, tandis que la seconde s’achève à Ampang dans la banlieue est de la ville. Cette ligne est pratique si vous souhaitez aller à Putra World Trade Center ou bien à Masdjid Jamek (Central Market) et PlazaRayat, deux gares très fréquentées par les visiteurs.

Les métros fonctionnent entre 6 h et 0 h et ils passent toutes les 3 à 15 minutes. Les tarifs commencent à RM1 pour un arrêt.

Conseil : si vous souhaitez éviter la foule pendant les heures de pointe, ne venez pas entre 7 h et 9 h le matin et entre 17 h et 19 h le soir.

Le KL Monorail est un train qui dessert la gare de KL Sentral jusqu’à la station Titiwangsa. C’est une grande ligne ferroviaire intra-ville, avec un total de 11 stations sur une distance de 9 km. Il offre un bon accès aux principaux commerces de la ville, notamment au quartier Bukit Bintang.

Le train fonctionne dès 6 h jusqu’à 0 h et il arrive toutes les 5 minutes en heure de pointe et toutes les 10 minutes en heure creuse.

Les tarifs commencent à partir de RM1.20 pour un arrêt. Comme pour le métro, c’est un jeton qui vous est distribué soit par la borne automatique disponible dans chaque station ou donné par un vendeur au guichet. Il vous permet ensuite de passer les portiques pour vous rendre sur le quai.

Train

KLIA Ekspres

Kuala Lumpur Intercité

Le KLIA Ekspress est un train reliant les deux principaux aéroports de Kuala Lumpur : KLIA (Kuala Lumpur International Airport), destiné aux vols domestiques et internationaux ; et KLIA 2 pour les compagnies aériennes low-cost, telles que Air Asia, Lion Air ou Tiger Airways.

Tous deux sont situés à environ 35 km au sud du centre-ville. Ce train est, selon nous, le moyen le plus pratique et économique de se rendre en ville ou à l’aéroport.

Le trajet dure 30 minutes de KLIA et 33 minutes de KLIA 2 et s’arrête à KL Sentral. Les trains passent à des intervalles de 15 minutes pendant les heures de pointe et 20 minutes pendant les heures creuses.

L’aller simple coûte RM35 (environ 7,50 €) et l’aller-retour vaut le double.

Le KTM commuter est une ligne de train conduisant au centre-ville de Kuala Lumpur ainsi qu’à sa banlieue. Son trajet est long de 175 km, il dessert 45 stations. Vous pouvez le prendre si vous allez visiter les Batu Caves.

Les transferts avec le métro de Kuala Lumpur sont possibles aux stations Bandar Tasik Selatan ou Bank Negara pour la ligne Ampang, et à la station KL Sentral pour la ligne Kelana Jaya.

Comptez environ RM2 pour un trajet simple pour une destination quelconque.

transports kuala lumpur komuter

Taxi

Vous trouverez deux catégories de taxis à Kuala Lumpur, et plus globalement en Malaisie. D’abord, il y a les taxis classiques pour les courtes distances (en ville et sa banlieue proche). Ils roulent avec un compteur, ils sont généralement rouge et blanc ou alors jaune et bleu. Vous pouvez les prendre au bord des routes ou bien aux stations de taxis. Pour les 2 premiers kilomètres, les chauffeurs appliquent un tarif de RM3 (environ 0,65 €). La nuit, entre 0 h et 6 h, la course est majorée à 50 % du prix final.

Conseil : certains d’entre eux n’activent pas leur compteur et vous annoncent un tarif plus important à la fin de la course. Assurez-vous donc qu’il y en ait un et qu’il fonctionne et insistez pour qu’il le fasse tourner.

Vous pouvez aussi trouver des taxis dédiés aux longues distances. Ils sont de couleur bleue, à proximité des resorts, des grands centres commerciaux ou bien à la station de bus Puduraya. Le prix est plus important qu’un taxi classique, mais plus qualitatif. Les voitures sont plus récentes et confortables. Les chauffeurs appliquent un tarif de RM6 (environ 1,30 €) au compteur au début de la course. Même condition que les taxis classiques sur le tarif de nuit, un supplément de 50 % est ajouté au prix final.

Conseil : pour que la note ne soit pas trop élevée, vous pouvez attendre que d’autres personnes se présentent et montent dans le taxi.

Bus

La ville de Kuala Lumpur offre des services de bus à la gestion publique et privative. RapidKL est le plus grand opérateur de réseau de bus public dans le pays. Il dirige 177 routes autour de la ville. En centre-ville, il y a 5 principales stations de bus : KL Sentral, KLCC, Maluri, Titiwangsa et Pudu Sentral. Elles sont généralement situées à proximité des stations de métro. Notez que les horaires ne sont pas fixes, vous pouvez attendre assez longtemps. Dans ce cas, n’hésitez pas à modifier vos plans et rejoindre le métro le plus proche.

Il est possible de visiter la ville et s’arrêter aux principales attractions touristiques grâce au bus KL Hop on Hop Off. Un billet vous coûtera environ RM30 (environ 6 €) par personne et il est valable durant 24 heures.

2 compagnies de bus relient Kuala Lumpur aux principaux aéroports de la ville : KLIA International Airport et KLIA 2. Comptez une bonne heure de route pour atteindre la destination, selon la circulation. Le trajet coûte RM10.

Il existe également plusieurs compagnies de bus pour les personnes souhaitant se rendre dans d’autres villes de la Malaisie, telles que Malacca ou Penang. Certaines d’entre elles vont aussi à Singapour, bien plus économique que de prendre l’avion !

Uber

Il est possible de commander un Uber à Kuala Lumpur. Le service est très développé dans cette métropole. Nous l’avons utilisé pour nous rendre au Thean Hou Temple, difficilement accessible en transports et donc bien plus simple avec Uber.

Plusieurs options s’offrent à vous :

  • UberX pour les trajets économiques dans une voiture basique,
  • UberXL, voiture plus grande pour les groupes de personnes souhaitant voyager à petit prix,
  • UberBlack, plus cher, mais la voiture est de qualité supérieure

Commandez une voiture là où vous vous trouvez via l’application Uber. Vous êtes ensuite mis en relation avec un chauffeur. Ne bougez pas il vient vous chercher, le paiement se fait directement en ligne par carte bancaire.

Il y a donc beaucoup de solutions pour se déplacer à Kuala Lumpur. Les transports disponibles permettent d’organiser facilement ses visites si l’on se renseigne un peu à l’avance.

C’est notre dernier article sur Kuala Lumpur, nous descendons plus au sud pour nous rendre à Malacca, une ville pleine de charme et d’histoire.

À bientôt pour la suite des aventures !

-LV-

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :