Avez-vous déjà voyagé sur une île inaccessible en voiture où règnent le calme et la quiétude ? Une île entourée par le Mékong où vous circulez en vélo parmi les bananiers et les rizières. Une île où sur les chemins vous croisez des poules, des coqs et des dindons. Cela donne envie de prendre des vacances, et de partir rejoindre cet endroit insolite, n’est-ce pas ?

Nous avons tenté l’expérience. Il se trouve que nous aimons plutôt bien ce type de destination. Nous avons vécu pendant 1 mois sur les îles Gili en Indonésie et nous avons retrouvé cette ambiance « détente et farniente ». Après avoir explorer le Cambodge, notamment les temples d’Angkor, nous avons eu envie de visiter le Laos en commençant par le sud. Nous sommes tombés amoureux de ce petit coin de paradis, apprécié des backpackers.

Il s’agit des 4000 îles situées à l’extrémité sud du Laos. Au premier abord, il est assez étrange de se dire que l’on peut aller sur une île au Laos, sachant que le pays n’est bordé ni par une mer ni par un océan (voir la carte ci-contre). Appelé Si Phan Don en laotien, c’est en fait un archipel composé de petites îles perdues au cœur du Mékong, qui atteint 14 km de large pendant la saison des pluies. À la saison sèche, une grande partie des eaux du Mékong se retirent et des milliers d’îles et îlots apparaissent.

Véritable havre de paix, l’atmosphère rime avec détente. Les paysages sont magnifiques et les habitants très accueillants. Ces derniers vivent de la pêche, de la récolte du riz, de légumes et de noix de coco. Certaines femmes pratiquent également le tissage de la soie. Cette destination au sud du Laos se révèle idéale pour débuter ou terminer votre itinéraire (si vous choisissez de visiter le pays du nord au sud ou inversement).

Seules quelques-unes de ces îles sont habitables et uniquement trois possèdent des installations touristiques, à savoir : Don Khong, Don Det et Don Khon.

Pourquoi avons-nous aimé ? En quelques mots

  • la détente, le calme et la quiétude
  • les balades à vélos
  • la vie au bord du Mékong
  • les chutes d’eau
  • les couchers de soleil

Don KhongDon_Khong_Island

Avec ses 18 kilomètres de long et huit kilomètres de large, Don Khong est la plus grande île de l’archipel. C’est probablement aussi la moins touristique et la plus paisible. Vous y trouverez deux hôtels, une douzaine de restaurants locaux, des blanchisseries, des cybercafés et quelques agences de voyages improvisées.

Conseil : attention, il n’y a aucun distributeur automatique de billets sur cette île ni sur les autres. Pensez à prévoir le nécessaire avant de vous y rendre.

Que faire à Don Khong ?

La meilleure façon de découvrir les paysages naturels et atteindre quelques lieux de vie traditionnels est de louer un vélo directement sur place. De très plaisantes randonnées, au cœur des rizières, vous feront faire le tour de cette île, qui renferme des temples à l’intérieur de chaque village. L’agréable port, d’où sortent et débarquent les bateaux chargés de poissons, le petit marché de légumes, et enfin la plage méritent également une halte.

Les temples

Wat Phu Khao Kaew

Wat Phu Khao Kaew

  • Rendez-vous au temple Wat Chom Thong pour atteindre le point culminant de l’île. Il est situé sur le flanc oriental, près de la rivière. Aujourd’hui très abimé, ce temple date du XIXe siècle, mais son architecture évoque l’influence khmère. On peut y voir des statues de Bouddha, anciennes ou contemporaines. La salle de culte en forme de croix donne à ce lieu un aspect unique.
  • Partez découvrir aussi Wat Phu Khao Kaew, au sud-ouest de l’île. Ce temple est bâti sur les vestiges d’édifices khmers. Selon les croyances, il renfermerait un naga (serpent dans les mythologies hindoues et bouddhistes) dissimulé.

Les villages

  • Le village de Muang Khong est un ancien hameau français. C’est aussi l’endroit d’où partent les ferries pour rejoindre les autres îles.
  • Au nord-ouest se trouve Ban Hua Khong. Il ne s’agit pas de n’importe quel village puisque c’est ici où est né Khamtay Siphandone, l’ancien président du Laos en 1924.
  • À l’extrémité sud de Don Khong existent ces deux villages : Ban Huay et Ban Hang Khong où vous pouvez voir des statues et des peintures de Bouddha.

Le marché

  • De 4 h 30 à 6 h 30 du matin a lieu le marché de Don Khong. C’est agréable de voir les bateaux remplis de poissons se dessiner à l’horizon.

Don Det

Minuscule île de quatre kilomètres de long, Don Det est la plus populaire de l’archipel. C’est ici que vous trouverez le plus de restaurants, de bars et de logements. Les guesthouses sont accessibles à petits prix. Il s’agit principalement de bungalows construits au bord du Mékong avec juste le nécessaire pour y passer quelques nuits. Depuis quelques années, l’offre s’est multipliée en corrélation avec le nombre le touriste. Selon nous, cela n’enlève rien à l’atmosphère paisible qui règne sur l’île. Certains diront que Don Det est destinée aux jeunes voulant faire la fête, mais c’est pourtant l’endroit le plus calme que l’on a visité de notre voyage…

Que faire à Don Det ?

Les activités

KAYAK DON DET

Kayak sur le Mékong

  • Vous pouvez louer un kayak pour vous aventurer dans les eaux sinueuses du Mékong et vous promener aux alentours des 4000 îles. Ils sont accessibles pour 200 000 kips par jour (environ 13 €).
  • Une excellente alternative est d’emprunter un vélo. Pour 10 000 kips par jour (environ 1 €), vous pouvez visiter les alentours et aller jusqu’à Don Khon en utilisant le pont qui relie les deux îles.
  • Pour les adeptes des activités aquatiques, il est possible de pratiquer le tubing. Laissez-vous flotter sur le Mékong et prenez un bain-de-soleil.
  • Nous n’en cherchions pas et pourtant il y en a : une piscine ! Ouverte au public, elle a été construite au sud de Don Det. L’entrée est de 20 000 kips pour les enfants et de 35 000 kips par adulte (serviette incluse).
  • À Don Det (et aussi sur les autres îles), installez-vous en terrasse ou au bord du Mékong pour admirer le coucher du soleil. Tous les soirs, c’est un spectacle magique.
  • Ici, le farniente est de mise. Profitez-en pour flâner dans un hamac sur votre balcon.

Don KhonDon_Khon_Island

Située à côté de Don Det, Don Khon est reliée à l’île par un vieux pont français d’une cinquantaine de mètres. Avec ses cinq kilomètres de long et ses trois kilomètres de large, Don Khon se parcourt facilement à pied ou à vélo. Tout comme pour ses voisines, l’ambiance est calme et paisible. Cette île est réputée pour sa culture du bambou, de la noix de coco et du kapok, une fibre végétale que l’on tire de fruits de plusieurs arbres. C’est ici que se regroupe l’ensemble des points d’intérêts. De nombreuses possibilités de logements sont accessibles au nord de l’île.

Que faire à Don Khon ?

Les chutes d’eau

Chutes de Li Phi

Chutes de Li Phi

  • Saviez-vous que les plus grandes chutes d’eau d’Asie du Sud-est se trouvent ici ? Surnommées « les chutes du Niagara du Mékong », ce sont les chutes de Khone Phapheng : 21 mètres de haut et des rapides répartis sur dix kilomètres. Elles ont l’un des débits les plus importants au monde (presque 11 000 mètres cubes par seconde en moyenne et plus de 49 000 mètres cubes par seconde au maximum).
  • À l’ouest se trouvent les chutes de Li Phi, impressionnantes pour leurs rapides et leur intensité. Vous pouvez accéder jusqu’à la plage au bout de l’île. Selon les Laotiens, elles renfermeraient les esprits. C’est pourquoi les villageois ne s’y aventurent jamais. Droit d’entrée : 35 000 kips par personne (environ 3 €).

Les dauphins

  • Des excursions en bateau sont proposées pour vous emmener voir les dauphins de l’Irrawaddy. Nommés en l’honneur de la rivière éponyme située en Birmanie, ils vivent dans d’autres parties de l’Asie du Sud-est et sont fréquemment observés dans le Mékong entre le Laos et le Cambodge. Prix : 30 000 kips par personne (environ 3 €). Aujourd’hui, cette espèce menacée fait polémique. « La mort récente de l’un des six dauphins de l’Irrawaddy restants dans le Mékong au Laos ne fait qu’accentuer dangereusement la situation de l’espèce. WWF parle désormais d’une population arrivée à un stade critique. » Lire l’article.

Les vestiges français

Locomotive Don Khon

Une vieille locomotive exposée à Don Khon

  • Sur cette ancienne terre coloniale, vous pouvez encore trouver des vestiges français, comme une petite école abandonnée.
  • Les plus marquants restent la vieille ligne de chemin de fer. Les Français utilisaient le Mékong comme transport fluvial pour les marchandises. Mais les chutes d’eau de Khone Phapheng constituaient un obstacle infranchissable pour naviguer. Ils construisirent alors des rails entre Don Det et Don Khon. Une exposition en plein air sur l’île de Don Khon retrace l’histoire et le déclin de cette ligne. Ne reste aujourd’hui qu’une vieille locomotive et le pont. Des voies ferrées ont été démantelées : son bois est utilisé pour fabriquer les portes des maisons, et le fer est refondu et récupéré pour diverses constructions.

Le temple

  • Situé sur la rive ouest de Don Khon se trouve le temple Khon Tai. Il fut nommé de la sorte en l’honneur du village voisin. Vous remarquerez les peintures sur la façade extérieure, les contrastes de leurs couleurs vives avec le vert de la nature et son emplacement à quelques mètres des rives du fleuve.

Comment se rendre aux 4000 îles ?

Pour atteindre Si Phan Don au Laos, il vous faut prendre la route puis le bateau. L’archipel est accessible depuis deux endroits :

  1. Depuis la ville de Paksé : Située à 145 kilomètres au nord, c’est à Paksé que se trouve l’aéroport le plus proche des 4000 îles. Ensuite, des minibus partent tout au long de la journée pour rejoindre l’embarcadère à Nakasong. La station de bus est située à quatre kilomètres du centre de Paksé. Comptez 70 000 kips par personne (environ 7 €) et 4 heures de route.
  2. Depuis le Cambodge : la frontière est à seulement quinze kilomètres au sud. Depuis Siem Reap (temples d’Angkor), prévoyez 23 $ (environ 21 €) et 8 heures de trajet. Quelle compagnie choisir ? Comment réserver ? Comment a lieu le passage à la frontière ? Où se font le départ et l’arrivée ? Nous répondons à toutes les questions utiles ici : lire l’article.
Dans le bateau direction Don Det

Dans le bateau en direction de Don Det

Dans les deux cas, le bus vous déposera au village de Nakasong, point à partir duquel il vous faudra monter dans un bateau pour rejoindre l’île de votre choix.

Comptez 10 000 kips par personne pour la traversée en direction de Don Det et 15 000 kips pour Don Khon (les prix sont fixes). Parfois, la compagnie de bus prend en charge la traversée en bateau, dans ce cas il vous suffira de présenter votre ticket au guichet d’embarquement. Profitez ensuite des 10 minutes de voyage sur le Mékong jusqu’à Don Det et 10 minutes supplémentaires jusqu’à Don Khon. Tous les détails du trajet ici.

Pour rejoindre Don Khong, il faut soit prendre le bateau au port de Hat Xai Khun, situé à 20 kilomètres au nord de Nakasong, soit s’y rendre depuis Don Det en passant par Don Som, où des ferries font la liaison.

Destinations et tarifs Green Paradise Travel

Destinations et tarifs Green Paradise Travel

Partir des 4000 îles : des agences sont installées sur les îles pour vous permettre de réserver un bus pour la destination de votre choix. Par exemple, vous pouvez aller à Paksé, Vientiane, Luang Prabang, ou bien au Cambodge à Phnom Penh ou Siem Reap, ou bien encore en Thaïlande à Bangkok. Si vous êtes sur Don Det, nous vous recommandons le stand Green Paradise Travel. Rendez-vous à l’heure indiquée au port puis prenez le bateau jusqu’à Nakasong. Ensuite, un bus vous attend pour la destination souhaitée.

Combien de temps consacrer aux 4000 îles ?

La durée du séjour dans les 4 000 îles dépend bien sûr du nombre de jours prévus pour votre voyage au Laos. Il faut nécessairement faire des choix. Planifiez un minimum de 3 nuits pour pouvoir apprécier la douceur de vivre dans la région et d’en découvrir les différentes facettes.

Où loger ?

Les options d’hébergement aux 4000 îles sont plutôt limitées. Vous trouverez pratiquement que des guesthouses et peu d’hôtels. Pour la plupart d’entre elles, ce sont des chalets en bois (où les insectes sont invités à entrer), mais il y a aussi quelques maisons en béton. La plupart des logements n’ont pas de climatisation, seulement un ventilateur. Si, comme nous, vous n’aimez pas les bestioles et ne voulez pas avoir chaud, on vous recommande l’habitation suivante.

Durant notre séjour à Don Det, nous avons logé à Baba Guesthouse. Voici donc notre avis détaillé :

  • l’emplacement de l’auberge est idéal puisqu’elle se situe près du port d’embarquement, mais aussi à l’endroit où se trouvent la plupart des restaurants
  • l’hôtel propose un restaurant en terrasse avec vue sur le Mékong qui sert de la cuisine laotienne et occidentale
  • une connexion Wi-Fi est disponible et correcte
  • la chambre et la salle de bain sont spacieuses
  • jolie terrasse avec du mobilier d’extérieur et vue sur le Mékong
  • le logement a un bon rapport qualité-prix, la chambre est à 33 € par nuit
  • le propriétaire parle français
  • pas de climatisation, mais un grand ventilateur
  • un service de blanchisserie peut être assuré

Où manger ?

Adam's restaurant, Don Det

Adam’s restaurant, Don Det

À Don Det, la plupart des restaurants se trouvent au nord de l’île, en direction du port. En voici 3 que nous avons testés et que nous vous conseillons :

  • Adams Bar AMD Restaurant : soirées « barbecue à volonté », il n’y a pas de chaises pour s’asseoir, mais plutôt des coussins, on est installé face au fleuve du Mékong, très convivial.
  • Don Det Jasmin Restaurant : spécialités indiennes, personnel souriant, vu sur le Mékong.
  • Mama Tanon Cafe : parfait pour boire un cocktail de fruits frais ou passer une journée détente, assis sur les coussins, un livre dans les mains.

À Don Khon, les restaurants se trouvent au nord-ouest de l’île. Nous en avons testé 1 lorsque nous sommes allés voir les chutes Li Phi.

  • Li Phi restaurant : grand bar central, beaucoup de places, face aux chutes d’eau et en haut de la plage.

Nous n’avons pas essayé de restaurants à Don Khong, mais vous trouverez votre bonheur dans le village de Muang Khong.

À quelle saison partir ?

Les meilleurs mois pour visiter Don Det sont janvier, février, mars, novembre et décembre.

Des précipitations moyennes de 12 mm font du mois de janvier le mois le plus sec. En septembre, les précipitations sont les plus importantes de l’année avec une moyenne de 430 mm.

Au mois de mars, la température moyenne est de 31°C. Mars est de ce fait le mois le plus chaud de l’année. Décembre est le mois le plus froid de l’année. La température moyenne est de 25°C à cette période.

Les 4000 îles en vidéo

Alors est-ce que les 4000 îles vous tentent ? Dites-le nous en commentaires 🙂

-LV-

One Comment

  • drussant dit :

    cc un depaysement extraordinaire de calme de serenite de farniente a voir et revoir et…re re voir…pour rever…encore et encore…merci les enfants

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :