MALACCAMalacca (ou Melaka) est une ville historique de la Malaisie. À environ 2 heures de Kuala Lumpur, c’est un endroit pittoresque riche en patrimoine, monuments anciens et structures coloniales.

Le port de Malacca est le plus ancien de la Malaisie fondé vers 1400. C’était un des points stratégiques du commerce maritime asiatique, par ses liens avec la Chine, l’Indonésie orientale, l’Inde, le golfe Persique et la mer Rouge.

MALACCAAu début du 16e siècle, la ville comptait 100 000 à 200 000 habitants. La majeure partie de la population se composait de Malais, mais il y avait également des résidents étrangers : les Tamouls, les Javanais et les Chinois. En 1511, les Portugais envahissent Malacca et décident d’implanter le catholicisme dans cette ville. En 1641, elle tombe finalement sous le contrôle des Pays-Bas, puis en 1824 elle devient propriété britannique, comme tout le reste de la péninsule Malaise. Elle n’est redevenue malaise qu’au moment de l’indépendance, en 1957. Aujourd’hui, vous pouvez encore voir les empreintes des forces britanniques, hollandaises et portugaises laissées dans des forts, des musées, des églises et des tours. C’est ce qui fait la beauté et l’authenticité de cette ville historique.

MALACCALa contribution la plus importante de Malacca au paysage culturel de la Malaisie est le Baba-Nyonya, aussi appelée la culture Peranakan. Elle prospère toujours grâce aux coutumes, aux traditions, à la nourriture et au mode de vie. Il s’agit de mariages entre des Malais locaux et des Chinois venus s’installer en Malaisie. On peut encore voir d’anciennes maisons appartenant à ces familles dont l’une d’entre elles est maintenant transformée en musée (Baba Nyonya Heritage Museum).

MALACCALes magasins ferment tôt, le rythme du trafic est tranquille et la ville est plutôt reposante. Les vendredis et samedis soir, l’ambiance est plus animée au marché nocturne de Jonker Walk. Vous pouvez acheter une variété de bibelots et déguster quelques spécialités locales. Les bars le long de la rue vous permettront de profiter de l’animation en terrasse, un verre à la main.

MALACCAMalacca est devenue un site du patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 2008. Cela est dû aux multiples influences asiatiques et européennes qui ont apporté à la ville une identité multiculturelle unique. Cela se représente aujourd’hui par ses édifices gouvernementaux, ses églises, ses places et sa forteresse.

Vous pouvez facilement vous déplacer à pied ou en trishaw pour explorer ces lieux.

À visiter

1

Baba & Nyonya Heritage Museum

Puisque la culture Peranakan est maître dans cette ville historique, nous décidons sans hésiter de nous rendre au musée Baba & Nyonya Heritage Museum qui représente cette partie importante de la ville. Cela nous permet de mieux comprendre leur comportement et leur mode de vie assez atypique. Le musée comprend une collection de 3 maisons, construites en 1896, restaurées et arrangées pour ressembler à une résidence typique Baba-Nyonya.

Rappelons d’où vient cette culture. Au début du 16e siècle, les commerçants et les entrepreneurs ont été attirés vers les côtes de Malacca en raison du succès et de la richesse de la ville, en particulier les Chinois. Ils ont commencé ainsi à épouser des femmes malaises. Les descendants de ces mariages étaient connus sous le nom de Peranakan ou Baba-Nyonya. Ils ont acheté des maisons appartenant aux Hollandais et ont fait étalage de leur richesse à l’intérieur de celles-ci (carreaux peints à la main, lampes victoriennes…).

La culture Peranakan dans son ensemble est aussi définie par sa cuisine Nyonya. Ce sont des plats avec des légumes originaux, des currys épaissis avec du lait de coco et des sauces piquantes. Pour manger, les habitants utilisent leurs doigts et non pas des baguettes, ce qui est pourtant contraire à leurs racines ancestrales chinoises.

Il est possible de faire une visite guidée de 45 minutes où tout au long du parcours on vous racontera des histoires d’antan liées à la famille qui a possédé ces meubles et ces objets. Mais vous pouvez bien sûr aussi faire la visite en autonomie dans la maison avec le livre explicatif que l’on vous remet à l’entrée. Bonne nouvelle : il y en a un en français !

Horaires

En semaine : 10h00 -13h00 et 14h00 – 17h00

Le week-end : Vendredi, Samedi, Dimanche jusqu’à 18h

2

Jonker Walk

Jonker Walk est la rue centrale du quartier de Chinatown à Malacca. Elle était autrefois réputée pour ses boutiques d’antiquités avec des objets appartenant aux différentes périodes de domination coloniale. Aujourd’hui, on y trouve plutôt des magasins de vêtements et d’artisanat ainsi que des restaurants. On remarque également la présence d’anciennes maisons datant du 17e siècle.

Si vous vous promenez à Jonker Walk un vendredi, samedi ou dimanche soir, vous serez agréablement surpris de tomber sur le marché nocturne. De 18h à 00h, la rue commerçante est fermée aux voitures et aux 2 roues. On trouve alors des stands qui vendent des pièces de monnaie antiques, de la nourriture traditionnelle locale et ethnique, des objets d’art, des souvenirs, des bijoux…

C’est aussi à Jonker Walk que l’on trouve le fameux Géographe Café. Allez-y si vous souhaitez vous rafraîchir avec une boisson fraîche ou bien profiter d’un bon dîner en terrasse.

3

St. Paul’s Hill & Church (Bukit St. Paul)

Grimpez maintenant au sommet de la colline Saint-Paul. Vous y trouverez les ruines de l’église du même nom construite par les Portugais ayant pris la ville de Malacca. Avant la construction de Christ Church sur la place centrale, elle était la seule église protestante de la ville.

Elle a été régulièrement visitée par Saint François-Xavier, un missionnaire catholique de l’Asie du Sud-Est. Après sa mort, son corps a été temporairement enterré au centre du bâtiment, entouré d’une clôture métallique. La plupart des visiteurs jettent une pièce de monnaie à l’intérieur. Vous pouvez voir également des pierres tombales dans l’église. Elles appartiennent à la noblesse hollandaise ayant été enterrée ici.

À l’extérieur se trouve une tour située en face de l’église. Elle a été ajoutée après la construction. Elle avait été endommagée par les Hollandais ayant envahi la ville après les Portugais. La statue à côté de cette tour est celle de Saint François-Xavier.

Outre ces éléments historiques qui vont vous faire voyager dans le temps, vous avez une vue imprenable sur Malacca. Toutes les marches que vous avez montées portent leurs fruits ! Vous tomberez aussi certainement sur certains stands souvenirs que tiennent les locaux de la ville.

4

Dutch Square

Dutch Square est la place principale de Malacca, un lieu très pittoresque. Vous la reconnaissez grâce aux bâtiments coloniaux hollandais en terre cuite rouge, construits vers les années 1700.

C’est ici que se regroupent la plupart des trishaws colorés pour vous emmener faire un tour dans la ville sans le moindre effort physique sous la chaleur.

Une fontaine centrale domine la place. Elle a été construite en 1904 pour commémorer le jubilé de diamant de la reine Victoria.

Le bâtiment le plus ancien de la place est le Stadthuys, il a été achevé en 1660. Il était à l’origine la résidence officielle des gouverneurs hollandais et a été utilisé comme hôtel de ville pendant l’occupation britannique. Il abrite aujourd’hui plusieurs musées.

5

Christ Church

Christ Church a été construite en 1753 par les Hollandais quand ils ont pris possession de Malacca aux Portugais. Outre son objectif de commémoration, elle permettait d’avoir un second lieu de culte en plus de la petite chapelle sur la colline Saint Paul. Impossible de la rater, elle est en brique rouge avec une grande croix blanche au sommet.

L’entrée de l’église est libre. L’intérieur n’est pas très grand, il y a quelques bancs devant l’autel. À côté de la porte se trouve une table où sont étalés des brochures et des accessoires religieux.

6

Queen Victoria’s Fountain

La fontaine de la Reine Victoria est située au centre de Dutch Square. Elle a été construite en 1901 par les Britanniques dans le but de commémorer le jubilé de diamant de la reine.

Toujours en très bon état, cette fontaine est l’un des derniers vestiges de l’époque coloniale britannique en Malaisie.

7

Malacca River

Malacca River était un port très important pour les commerçants en provenance d’Europe et d’Asie à fin du 16e siècle. La rivière est devenue aujourd’hui une attraction touristique. Vous pouvez vous offrir une croisière en bateau et profiter des panoramas paisibles de la ville.

Tout au long des quais, vous trouverez des restaurants et des boutiques d’art ou de vêtements. Nous vous conseillons vivement de faire cette balade à pied, c’est très agréable.

Le cours d’eau vous mènera jusqu’à Kampung Morten. C’est un village malais typique classé comme un site du patrimoine national.

8

St. Francis Xavier Church

Allez maintenant voir du côté de la rue Laksamana pour visiter l’église Saint-François Xavier. D’assez grande ampleur avec ses deux tours, elle domine la rue et l’horizon de la ville. Elle a été construite en 1856 en l’honneur de Saint François Xavier, un missionnaire catholique du 16e siècle également connu comme « l’apôtre de l’Orient ».

A ce jour, l’église sert encore sa fonction. Des messes y sont données de temps à autre par le prêtre.

9

Dataran Pahlawan Melaka Megamall

Si vous avez besoin de faire du shopping durant votre passage à Malacca, nous vous conseillons de vous rendre dans ce grand centre commercial. Entouré de tous les sites historiques, vous trouverez aussi bien des magasins de marques pour agrandir votre garde-robe, des restaurants pour vous récompenser de votre longue journée, des boutiques souvenirs pour faire plaisir à votre famille et vos amis…

Outre tous les magasins que vous croiserez dans les allées, le Dataran Pahlawan est aussi connu pour ses loisirs diversifiés. Il vous est possible d’aller regarder un film en 3D dans les sièges confortables du Golden Screen Cinema, de montrer vos talents de patineur artistique au Super Roller Patinoire ou bien de découvrir vos compétences cachées au Revo Tir à l’arc !

Le centre commercial accueille également le Coral Wonderland, le premier parc de corail du pays. Situé au niveau 4, vous pourrez avoir la chance d’approcher de près les créatures marines.

Où dormir ?

Hôtel

Mercury Boutique Hotel ★★★

Nous séjournons 4 jours au Mercury Boutique Hotel, voici notre avis :

  • le style de l’hôtel est moderne
  • la chambre est lumineuse, propre et bien agencée
  • les sites historiques sont facilement accessibles à pied
  • la place principale Dutch Square est à 700 mètres
  • Jonker Street est à environ 10 minutes à pied
  • les 2 grands centres commerciaux, Dataran Pahlawan et Mahkota Parade, sont tout prêt (3 minutes à pied)
  • quelques restaurants se trouvent aux alentours ainsi que le marché de nuit
  • bonne connexion Wi-Fi
  • le personnel est accueillant et disponible
  • des vélos peuvent être loués pour faire le tour de la ville

S’y rendre depuis Kuala Lumpur

MALACCA

Bus

RM10

Vous pouvez accéder à la ville de Malacca en prenant le bus à Kuala Lumpur. Pour cela, il suffit de vous rendre au Terminal Bersepadu Selatan (TBS).

3 moyens pour se rendre à la gare routière

  • Le train Rapid KL, ligne Ampang, station Bandar Tasik Selatan
  • Le train KTM Komuter, desservant KL Sentral
  • Le train KLIA Transit, que vous pouvez prendre aussi à KL Sentral

Ici, vous avez le choix entre plusieurs compagnies comme MetroBus, Delima Express ou Transnasional. En moyenne, le prix par personne est de RM10. Cela varie en fonction des compagnies et des horaires. Pour réserver, vous pouvez soit aller à la borne soit au guichet. Cette seconde option est plus prudente, vous pouvez demander plus d’informations au vendeur (choix de la place, où attendre).

Nous montons dans l’un des bus de la compagnie Transnasional. Nous sommes agréablement surpris par l’espace qu’il y a entre les sièges, c’est spacieux et confortable. La climatisation nous fait oublier la chaleur de plomb qu’il y a dehors.

Vous arrivez à la gare routière Melaka Sentral située à environ 20 minutes du centre-ville en bus ou en taxi. Si vous prenez un taxi, demandez au chauffeur de mettre le compteur.

Taxi

RM200

En taxi, c’est beaucoup plus simple, mais aussi beaucoup plus cher. En moyenne, il faudra payer RM200, mais ce n’est pas un prix fixe. De préférence, choisissez un taxi avec compteur sinon essayez de négocier le prix avec le chauffeur avant la course.

Vous avez déjà été à Malacca ? Dites-nous en commentaires si vous avez aimé et ce que vous y avez fait. Pour tous les autres, on vous encourage vivement à y mettre les pieds 🙂 Vous aimeriez y aller ?

-LV-

One Comment

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :