Situé au sud-ouest du Sri Lanka et à 100 km de Colombo, Galle est l’une des plus anciennes villes du pays. Comptant une population d’environ 100 000 habitants, son passé est chargé d’histoire.

Ancienne ville fortifiée construite par les colons européens, Galle combine à la fois leurs styles architecturaux et les traditions sud-asiatiques. D’anciennes demeures hollandaises, aux grands murs de pierre et aux larges portes, bordent encore les rues calmes de la ville. Depuis 1988, Galle est classée au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Durant notre séjour à Hikkaduwa, nous avons décidé de passer une journée à Galle situé à seulement 30 minutes de route. Selon nous, la ville se visite facilement en un jour. Nous vous faisons un point rapide sur l’histoire de la ville pour comprendre ensuite ce qu’il y a à voir et à faire. Et si la destination vous tente, nous vous expliquons comment s’y rendre.

L'histoire de Galle en 4 points

  • GALLELa baie de Galle est utilisée depuis de nombreux siècles. Attestée en 545, elle a abrité l’une des plus anciennes « échelles du Levant ». Au XIVe siècle, son port est le plus actif du Sri Lanka.aiga-down-arrow
  • Les Portugais arrivent sur l’île en 1505, y établissent le comptoir commercial de Galle et construisent le petit fort de Santa Cruz. À la fin du XVIe siècle, après s’être fixés temporairement à Colombo, ils reviennent à Galle ; et ils élèvent un rempart au nord de la péninsule. En 1625, devant le danger hollandais, ils ajoutent trois bastions à ce rempart.aiga-down-arrow
  • En 1640, les troupes hollandaises attaquent les Portugais et s’emparent du petit fort pour ensuite la transformer en puissante forteresse. Un rempart encercle la péninsule entière. Britanniques, Français, Danois et Espagnols convoitent la forteresse hollandaise dans l’océan Indien.aiga-down-arrow
  • Au XVIIIe siècle, l’harmonie règne sur Galle, la ville ne connaît pas de conflit. Sous tutelle britannique à partir de 1796, elle conservera sa fonction administrative régionale. À la suite du traité d’Amiens (1802), l’île est sous domination britannique et le restera jusqu’en 1948.

Que voir et que faire à Galle ?

GALLEGalle est une ville reconnue pour ses vestiges coloniaux. Se promener dans ses ruelles, c’est comme voyager dans le temps. Les quelques visites à faire vous occuperont le temps d’une journée riche en histoire.

Le célèbre voyageur hollandais Corneille Le Brun visita Galle en 1705. Voici comment il a décrit ses impressions : « La ville a environ une demi-lieue de tour en dedans, car on ne sauroit faire en dehors. Il s’y trouve d’assez bonnes rues, qui ne sont point pavées, mais gazonnées avec d’assez belles maisons, et particulièrement celle du Commandant, qui est spacieuse et remplie de beaux appartements ; bâtie sur une hauteur, vis-à-vis du magazin de la Compagnie, lequel est fort grand ; mais les murailles de côté, qui donnent sur l’eau en sont fort humides, et le haut de l’édifice, qui est de bois, est pourri et mangé des fourmis blanches, qui abondent de ce païs-ci. Un des bouts de ce magazin, dont l’entrée est dans la porte d’entrée de la ville, sert d’Église aux Hollandois le matin et aux Singales l’après-diné ».

Eglise Groote Kerk

Construite en 1640, elle est aussi appelée la « Grande Église ». Il s’agit de la première église protestante construite sur l’île. C’est dans cet édifice que le corps du Général Huflt a été accueilli lorsque la ville de Colombo a été assiégée en 1656. En face se trouve un clocher qui date des années 1700 ainsi que l’ancienne demeure du gouverneur hollandais.

Cathédrale Sainte-Marie

GALLE

Christopher Lalith Fernando

La cathédrale Sainte-Marie a été construite à la fin du XIXe siècle par le premier évêque de Galle, Joseph Van Reeth et ses confrères jésuites belges. En 1939, les jésuites italiens de la Province de Naples prennent la relève.

Musée national

C’est l’un des plus vieux bâtiments hollandais de la ville. Vous pourrez y observer une multitude d’objets archéologiques et diverses collections d’objets en écaille de tortue, d’armoiries, de dentelles de ou sculptures.

Promenade des rempartsGALLE

Un moment agréable où vous pourrez admirer les fortifications de la ville et ses bastions jusqu’au grand phare blanc. Le panorama grandiose sur la ville et la mer offre un paysage tout simplement sublime.

Moulin à vent de Triton Bastion

Ce moulin à vent, érigé sur le Triton Bastion, élevait l’eau de mer vers 7 déversoirs placés dans les murailles de la cité. Cela avait pour effet de chasser les eaux usées à travers les égouts.

New Oriental Hotel

Construit en 1684 à l’époque de la colonisation hollandaise, le bâtiment était le siège des commandants et de leur personnel. Au cours de la domination britannique, le complexe était consacré aux soldats. Transformé en New Oriental Hotel en 1865 pour les voyageurs européens, c’est devenu en 2005 un hôtel d’héritage appartenant au groupe Aman Resorts, rebaptisé Amangalla.

Terrain de cricket

Au sud de la ville se trouve un grand terrain de cricket occupe désormais l’ancien hippodrome anglais.

ShoppingGALLE

Galle abrite de nombreuses boutiques dans lesquelles vous pourrez acheter des souvenirs et des vêtements. Avec Colombo, Galle est l’endroit préféré des Sri Lankais pour faire du shopping et négocier de bonnes affaires.

Comment s'y rendre ?

Par la routeGALLE

La nouvelle autoroute Southern Expressway, qui relie le sud de Colombo à Matara, en passant par Galle, permet de gagner un peu de temps. Elle relie la capitale à la côte sud en 1 h-1 h30 de route, au lieu de 5 h. De nombreux bus partent toute la journée de Colombo pour rejoindre Galle.

En ce qui nous concerne, nous nous sommes rendus à Galle depuis Hikkaduwa via la route de la côte. Seulement 30 minutes de bus séparent les deux villes au prix de 40 roupies.

Par les railsGALLE

Il est aussi possible de vous rendre à Galle en train. Le trajet dure environ 2 h 30 depuis Colombo. Nous vous invitons à regarder les horaires détaillés sur ce site. Sachez que les trains sont pleins, qu’il n’est pas nécessaire de réserver et que les places assises ne sont attribuées à personne en particulier. Prévoyez donc de monter dans les premiers pour avoir cette chance.

Nous avons beaucoup aimé cette belle journée passée à Galle. Certains voyageurs se demandent si la ville vaut le coup d’être visitée. Si vous passez par la côte ouest du Sri Lanka, c’est une destination à ne pas manquer.

Dites-nous en commentaires si vous y avez déjà été et ce que vous avez aimé.

-LV-

One Comment

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :