Vous avez réservé votre voyage au Laos ? Vous vous demandez si cela vaut la peine de vous arrêter à Vientiane ? Que pourrez-vous bien faire là-bas ?

PHA THAT LUANG VIENTIANE LAOSNous allons tenter de répondre à toutes vos questions en vous donnant un maximum d’informations pour que vous puissiez prendre une décision facilement avant de partir et pendant votre voyage.

Dans cet article, nous vous partageons une liste de 37 activités que vous sélectionnerez en fonction de vos goûts et de votre budget.

Vientiane n’est pas une capitale comme les autres. Nous l’avons découverte un matin, à l’aube. Ce qui nous a frappés au départ, mais pas choqués vu l’heure, c’est le calme qui y régnait. Comme un lendemain de fête, tout le monde semblait s’être endormi. Il faut dire que durant notre voyage, entre Jakarta, Kuala Lumpur, Colombo, Hô Chi Minh, Singapour… nous étions habitués à une certaine effervescence. Cette frénésie qu’il y a dans ces grandes capitales d’Asie, on ne la retrouve pas ici, car le Laos est un pays bien plus tranquille. Venir à Vientiane ce n’est pas faire la fête jusqu’au bout de la nuit, ce n’est pas admirer des civilisations disparues ou des idoles bouddhistes. Séjourner à Vientiane c’est trouver un calme, un apaisement. C’est prendre quelques jours pour se poser, se ressourcer.

Mais attention, il ne faut pas confondre calme et ennui. À Vientiane, le calme ne signifie pas qu’il n’y a rien à faire, bien au contraire. Vous allez voir les 37 visites et activités qui s’offrent à vous, dont 19 qui ne vous coûteront pas un centime.

Un peu d’histoire…

Fondée en 1560 par le roi Setthathirath en tant que capitale du royaume de Lang Xang, Vientiane fut attaqué dix ans plus tard par le conquérant birman de l’époque, en vain. Lorsque le royaume s’est effondré en 1707, la ville devint le Royaume de Vientiane. De nouveau attaquée par les Birmans en 1764, elle fut cette fois-ci conquise par le futur roi de Thailande (Rama 1er). Le roi Anouvong se rebelle et attaque à son tour, mais en vain car Vientiane fut rasée par les Siam (ancien nom des thailandais) en 1827. Les premiers explorateurs français arrivèrent dans la ville trente ans plus tard et commencèrent la reconstruction de Vientiane. Sous influence française à partir de 1893, elle devint la capitale du protectorat français du Laos en 1899. Depuis la ville est en pleine expansion.

Sommaire

Les marchés et boutiques

Les cours de cuisine

Les temples

Les monuments

Les musées

Les parcs

Les croisières

Les spas et massages

Le parc aquatique

Les centres commerciaux

Le bowling

Les activités sportives

Hôtel

Transports

Les marchés et boutiques

  1. Night market

Le marché de nuit est l’une des attractions les plus prisées de Vientiane. Destiné plus aux touristes qu’aux habitants, ce marché propose toutes sortes de souvenirs. Installé tous les soirs, le rituel commence vers 17 h juste avant le coucher du soleil. Les marchands arrivent et installent tranquillement et méthodiquement leurs stands. Petit à petit, la promenade des bords du Mékong se transforme en un véritable serpentin d’étals à toit rouge. Les allées du marché se dessinent et les vendeurs terminent d’agencer leur stand.

Vous croiserez aussi beaucoup d’habitants du coin, qui viennent courir, se balader, promener leur chien, et surtout profiter de l’air frais qui se fait sentir en fin de journée.

Les produits proposés sont assez typiques des marchés que l’on peut trouver dans la région ou un peu partout en Asie. Des lunettes de soleil bon marché, des tee-shirts Beer Lao, des robes à paillettes, des casquettes imitation Nike ou Adidas ou encore des coques de smartphones, des enceintes Bluetooth, il y en a pour tous les gouts.

Avec seulement quelques kips en poche, vous pouvez ramener plusieurs petits souvenirs qui vous rappelleront votre voyage au Laos. Comme ce marché est très touristique, il est possible que vous trouviez les mêmes produits un peu moins chers ailleurs, mais sachez que cela reste quand même à des prix attractifs. Quoi qu’il en soit, n’oubliez pas de négocier.

Même si vous avez déjà fait le plein de souvenirs et que vous n’avez pas vraiment l’intention d’acheter quoi que ce soit, vous passerez un moment agréable à flâner dans ce marché au bord de la rivière.

En revanche, vous ne trouverez pas de nourriture, mais plusieurs bars, restaurants et street food se trouvent juste de l’autre côté de la rue.

Horaires : tous les jours de 18 h à 22 h

  1. Morning Market

Depuis tôt le matin jusqu’en milieu d’après-midi, le morning market, aussi appelé Talat Sao, est un endroit très animé à Vientiane.

Assez différent du marché de nuit, vous trouverez ici tout un tas de produits : fruits et légumes, épices, vêtements pour homme et femme. Mais aussi des bijoux et accessoires, du tissu, de la décoration locale, des souvenirs…

Vu le nombre de stands et de marchandises, vous risquez d’être un peu désorientés dans ce grand labyrinthe. Cependant, le marché est propre et les allées sont carrelées.

Une station de bus se situe près du marché, ce qui crée une scène de va-et-vient constant et qui contraste fortement avec le reste de cette ville plutôt calme.

Horaires : tous les jours de 7 h à 17 h

  1. Talat Khua Din

Ce marché de produits frais, à l’Est du marché du matin, est un marché local des plus ordinaires, proposant viande, tabac, fleurs et autres. Si vous comptez visiter le Buddha park (voir plus bas), la visite vaut le détour.

Khua Din Market est vraiment célèbre pour son allée de street food. Cette allée avec divers plats lao et d’autres types de plats sera l’un de vos endroits préférés au marché Khua Din. Quand on n’a pas envie de cuisiner, les gens peuvent y acheter des rouleaux de printemps frais, des soupes aux pousses de bambou, du ragoût lao et du poulet rôti, du porc ainsi que d’autres, plats à emporter pour le déjeuner ou le dîner.

Horaires : tous les jours de 8 h à 16 h

  1. Boutique Mulberries

La boutique Mulberries propose des produits de soie conçus à la main par les femmes de la Mulberries Organic Silk Farm, dans la province de Xieng Khouang. Cet établissement produit de la soie et génère des revenus pour les familles de la région tout en préservant l’art disparaissant du tissage laotien.

La ferme cultive ses propres mûriers sans produits chimiques. Les feuilles de mûrier sont le régime des vers à soie, qui sont élevés ici pendant quatre mois, après quoi leur cocon de soie est recueilli et enroulé. Une fois conçus, les produits sont vendus à la ferme, mais sont aussi rapportés dans cette boutique de cadeaux à Ventiane.

Vous pourrez y trouver des foulards en soie disponibles dans une grande variété de couleurs, des jetés à motifs, des housses de coussins, mais aussi des tissus au mètre.

Il est possible de visiter la ferme et assister au processus de tissage de la soie. Vous pouvez atteindre la ferme soit en prenant l’avion de Vientiane à Xieng Khouang avec Lao Airlines, soit en prenant un bus.

Horaires : ouvert tous les jours de 10 h à 18 h

Les cours de cuisine

  1. Prendre un cours de cuisine lao

La cuisine laotienne ressemble beaucoup aux cuisines thaïlandaises et vietnamiennes. Une soupe épicée, du riz gluant et des plats à base de viande composent un repas.

Si vous aimez cuisine et souhaitez apprendre quelques spécialités culinaires du Laos, vous pouvez participer à un cours de cuisine à Vientiane. C’est une réelle opportunité de vous en apprendre plus sur la culture du Laos. Non seulement vous aurez un aperçu des ingrédients utilisés et des plats cuisinés dans le pays, mais vous découvrirez aussi l’importance de la nourriture pour les habitants et la manière dont ils mangent chacun des plats. La plupart des cours de cuisine suivent la même formule : des cours de trois à cinq plats, des recettes à emporter et bien sûr, un grand repas à la fin. Certains comprennent une visite d’un marché local frais. Il y a généralement un tarif réduit pour les enfants.

Voici deux endroits réputés pour des cours de cuisine à Vientiane :

  • Madame Phasouk : visite et achat des ingrédients au marché, 3 plats (2 plats chauds et 1 salade), 150 000 kips par personne, réservation pour le midi ou le soir. Le cours se fait chez Madame Phasouk qui a plus de 15 ans d’expérience en tant que professeur de cuisine dans les hôtels.
  • Lam Paj-Baj Tong Cooking Class : 4 plats (3 plats salés et 1 dessert), livre de cuisine offert, réservation pour le midi ou le soir

Les temples

  1. Wat Inpeng

Histoire : construit au 16e siècle, le Wat Inpeng fut détruit en 1827 lors de l’invasion par les Siamois qui ont anéanti une grande partie de la ville. En effet, les richesses religieuses de Vientiane ont attiré les armées, dont les Siamois qui allaient pratiquement détruire la cité, pillant sans compter et déportant ses habitants sur l’autre rive du Mékong. Ce n’est qu’à la fin du 19e siècle que la ville retrouvera un semblant de vie avec l’arrivée des premiers Français. Depuis, le Wat Inpeng a été reconstruit et rénové plusieurs fois.

Sur place, vous trouverez donc le sim (sanctuaire) dont la façade en or sur fond vert est plutôt attrayante. Arrêtez-vous devant pour remarquer le Bouddha dessiné tout en haut, la roue de Dhamma plus bas et les motifs floraux tout autour. Au bas des escaliers du temple se trouvent deux petits lions gardiens sculptés.

Vos arrivez ensuite sous le porche du temple qui possède de belles peintures murales aux couleurs vives qui représentent plusieurs scènes bouddhistes. À l’intérieur, vous trouverez un grand Bouddha assis, entourés de plus petites sculptures de Bouddha.

Sur les lieux, vous trouverez aussi une petite chapelle qui abrite un Bouddha assis sur un piédestal ainsi que plusieurs autres structures bouddhistes.

Horaires : ouvert tous les jours de 8 h à 18 h.

  1. Wat Mixay

Histoire : le Wat Mixai, ou le Temple de la Victoire, a été construit sous le règne du roi Sai Setthathirat (1550-1571) pour célébrer la victoire sur les troupes birmanes pendant la guerre du 16e siècle en Birmanie. En effet, fils du roi Photisarath (Laos) et d’une fille du roi de Chiang Mai (Thaïlande), il fut mis par son père sur le trône de cette ville à la mort de son grand-père maternel. Il succéda ensuite à son père, à la tête du Lan Xang au Laos, réunissant sous son autorité les deux royaumes jusqu’à la prise de Chiang Mai par les Birmans en 1558. En 1570, il défendit avec succès son pays contre le conquérant birman.

Le temple a été rénové au début des années 1900 et a adopté un style d’architecture religieux thaïlandais.

Grâce à son emplacement idéal en plein centre-ville de Vientiane, le Wat Mixai sert la communauté bouddhiste qui se réunit ici quatre fois par mois, pendant les jours de révérence bouddhiste.

Dans l’enceinte du temple se trouve une école publique. C’est un temple vivant et fonctionnel où vous pouvez observer la vie monastique.

Lorsque vous êtes dans la salle principale, un grand Bouddha y préside, le haut plafond est décoré en rouge et or tandis que les peintures murales aux couleurs vives représentent la vie du Bouddha.

Horaires : ouvert tous les jours de 8 h à 18 h

  1. That Dam (ou black stupa)

Ce monument religieux (stupa) est situé sur un rond-point tranquille non loin de Talat Sao et de l’ambassade américaine.

En laotien, on parle d’une structure en forme de cloche inversée qui contient habituellement des reliques du Bouddha.

Histoire : ce stupa fut construit pendant la période Lang Xang (1353 – 1707). La légende raconte qu’un dragon à sept têtes vivait ici pour protéger le stupa, autrefois recouvert d’or pur. Connu sous le nom de « Black Stupa », de nombreux habitants croient que cette structure mythologique était autrefois habitée par un serpent à sept têtes qui se tenait pour protéger la ville de la menace des Siamois (ancien nom des Thaïlandais).

Il ne s’agit pas d’un temple bouddhiste typique magnifiquement orné et scintillant, comme que nous avons l’habitude de voir au Laos ou dans les pays voisins d’Asie du Sud-Est. Aucun adorateur ne vient ici pour prier. Néanmoins, les Laotiens considèrent toujours ce monument comme l’esprit gardien de la ville. La légende, la religion et l’histoire se combinent pour faire de cette structure un endroit curieux et charmant à visiter.

  1. Wat Sisaket

Wat Si Saket est célèbre pour son cloître abritant des milliers de minuscules statues de bouddha. Mais aussi des rangées de centaines de bouddhas assis. Ces statues datent principalement des XVIe et XIXe siècles et sont faites en bois, en pierre et en bronze.

Si vous visitez le temple tôt le matin, vous rencontrerez les nombreux habitants qui viennent prier et offrir de la nourriture aux moines. C’est une cérémonie quotidienne charmante à voir.

Histoire : Wat Si Saket n’est pas seulement célèbre pour les murailles du cloître. Il l’est aussi pour son architecture et son histoire remontant à 1818. Situé en face du palais présidentiel, le temple a été construit par Chao Anuvong. Il s’agit du dernier roi du royaume de Lan Xang dans l’architecture de style thaïlandais. C’est la seule construction de Vientiane à avoir été épargnée par les Siamois lors de la destruction de la ville en 1827, probablement en raison du style typiquement thaï dont s’étaient inspirés ses bâtisseurs.

D’autres nombreuses figurines et sculptures façonnées par des artisans qualifiés feront le plus grand plaisir des amateurs d’art.

Horaires : tous les jours de 8 h à 16 h

  1. Wat Si Muang

WAT SI MUANG VIENTIANE LAOSWat Si Muang est l’un des lieux de culte les plus populaires de Vientiane.

Histoire : construit en 1563, il a lui aussi été détruit par les envahisseurs siamois en 1828. Il a ensuite été reconstruit plusieurs fois, la structure actuelle date de 1915. Selon la légende locale, lors de la construction du temple, une jeune femme enceinte nommée Si Muang s’est portée volontaire pour se sacrifier afin d’apaiser les esprits en colère. Elle se jeta dans un trou au sol où devait être placé le pilier central du temple et fut écrasée lorsque celui-ci fut abaissé en position. Cette colonne formait également le centre de la ville qui jaillissait autour de Wat Si Muang, qui est aujourd’hui considéré comme le « temple mère » de Vientiane.

Pendant le festival de That Luang chaque octobre ou novembre, ce temple est l’un des points principaux des célébrations, et Si Muang est fêté en tant que gardienne de la ville.

Chaque jour, ce temple bouddhiste attire des foules de bouddhistes locaux qui veulent bénéficier de ses pouvoirs de « bonne chance ». On pense généralement que si vous priez pour quelque chose ici et faites simultanément une promesse, votre souhait sera accordé, à condition que vous reveniez et que vous remplissiez votre promesse.

L’intérieur du temple est somptueusement décoré avec des piliers en or sculpté, des frises au plafond aux couleurs vives et des scènes peintes de la vie du Bouddha.

Il n’y a pas de frais d’entrée, mais vous devez payer pour garer votre vélo ou votre moto sur le terrain du temple.

Horaires : ouvert tous les jours de 6 h à 19 h

  1. Pha That Luang

Vientiane conserve le monument le plus imposant du pays, restauré par les français pendant les années 1930 : le That luang qui est à la fois un temple et aussi comme le symbole de l’unité du pays, car il est censé contenir un cheveu du Bouddha ainsi que les cendres de sa hanche.

Histoire : That Luang a été grandement endommagé par les Birmans, les Chinois et les Siamois lors des invasions aux 18e et 19e siècles puis a été laissé seul jusqu’à l’époque coloniale française. Les habitants disent qu’il a été construit au 3e siècle pour abriter un sternum du Bouddha apporté au Laos par un missionnaire indien. Cependant, la structure actuelle a été construite par le roi Setthathirat en 1566. Vous remarquerez qu’une statue de lui a été conçue en face de l’entrée principale.

Ce grand stupa couvert d’or est impressionnant de par les dimensions de son architecture. Le sommet du temple, couvert de feuilles d’or, est de haut de 35 mètres. L’architecture bouddhiste du bâtiment est très jolie à regarder. Vous pourrez voir des portes en laque rouge, des stupas pointus, de nombreuses statues de Bouddha et de belles représentations de fleurs et d’animaux.

C’est ici notamment que se déroule le festival That Luang, où chaque année en novembre, des milliers de fidèles laotiens et étrangers viennent se recueillir.

  1. Wat Ho Phra Keo

Histoire : ce temple fut construit en 1565 pour la famille royale, mais aussi pour abriter le Bouddha d’Émeraude que le roi lao avait rapporté du nord de la Thaïlande. Lors des conflits entre les deux royaumes, cette statue sacrée a été récupérée par les Siamois et se trouve maintenant à Bangkok dans un temple qui porte le même nom. D’ailleurs, le nom Ho Phra Keo signifie « Autel du Bouddha d’émeraude », en référence au fait que seul l’autel est resté lorsque la statue a été enlevée.

Aujourd’hui, le temple n’est plus utilisé à des fins religieuses, il s’agit maintenant d’un musée. Vous pourrez voir de nombreux trésors laotiens tels qu’un trône doré, des tablettes en pierre bouddhiste khmère, des sculptures en bois et des manuscrits en feuilles de palmier.

Ce temple est orné de sculptures en bois, d’une magnifique porte laquée avec des sculptures hindoues, de nombreuses sculptures en pierre khmères et beaucoup de statues de Bouddha.

Vous verrez également un jardin, très bien entretenu avec des fleurs colorées, une pelouse verte et de charmantes statues au milieu des arbres et arbustes.

L’entrée au temple est payante, mais le prix reste accessible (inférieur à un dollar).

Horaires : ouvert tous les jours de 8 h à 12 h et de 13 h à 16 h

  1. Phat Tich Temple

Très différent de ses temples voisins, le Phat Tich Temple est un temple bouddhiste vietnamien. Ici, les fidèles prient le bouddhisme mahayana alors qu’au Laos ce sont principalement des temples bouddhistes Teravada.

À l’entrée, vous pourrez voir deux gardiens puis devant le temple se trouvent trois grandes statues de Bouddha debout.

5 niveaux sont accessibles par des escaliers, vous pourrez ainsi surplomber la ville de Vientiane. À chacun des étages de la pagode, vous pourrez tomber sur une statue de Bouddha. Pour les photographes et si vous n’avez pas trop le vertige, on vous conseille de monter tout en haut pour bénéficier de la meilleure vue.

Agréable et bien entretenu, le temple possède une belle architecture, un autel, beaucoup de statues de Bouddha dans différentes positions, mais aussi des dessins représentant sa vie.

Horaires : tous les jours de 8 h à 18 h

  1. Wat chan

Le Wat Chantabuli, plus connu sous le nom de Wat Chan, est un temple bouddhiste actif.

À l’entrée se trouvent de chaque côté deux serpents à trois têtes en guise de gardes. Leurs corps s’étendent sur les balustrades de l’escalier menant à l’intérieur.

Sa façade avant est décorée en or sur fond rouge avec des représentations du Bouddha, des motifs floraux et un éléphant à trois têtes. Sur cette façade, vous pourrez remarquer quatre illustrations représentant notamment le Bouddha qui médite sous un arbre, le Bouddha qui enseigne à un groupe de disciples et un Bouddha couché. Deux grands piliers massifs décorés sur le haut en forme de fleur de lotus soutiennent le toit du temple.

La statue principale de Bouddha est logée à l’intérieur du temple : une grande statue en bronze posée sur un piédestal.

À côté du temple, vous verrez une tour de trois étages. Devant elle se trouve un Bouddha abrité par un serpent à sept têtes. Le Bouddha en position de méditation est assis sur le corps de ce serpent impressionnant.

Horaires : ouvert tous les jours de 5 h à 20 h

  1. Vat that Khao

Situé à côté du fameux Pha That Luang, se trouve le Vat that kao, aussi appelé That Luang Tai. Lui aussi dévasté par la guerre, ce temple a été reconstruit par les Français au début du 20e siècle.

Ce lieu est aussi un bel endroit pour profiter de la culture bouddhiste du Laos. De nombreuses statues de bouddha et déesses sont placées autour du temple, dans le parc et à l’intérieur. Les peintures dans le bâtiment sont très colorées, on y voit plusieurs scènes de la vie du Bouddha. Levez les yeux au plafond et appréciez tous ces desseins peints minutieusement à la main.

La particularité de ce temple est le Bouddha couché qui se situe à l’arrière du bâtiment. Impressionnant par sa taille, sa parure dorée et sa tranquillité, il vous laissera probablement sans voix.

Un parking est disponible pour garer votre voiture ou votre vélo. Vous pourrez aussi trouver des toilettes pour 2000Kip.

Horaires : ouvert tous les jours de 8 h à 17 h

 

Les musées

  1. lao textile museum

Le Laos est un pays connu pour ses produits tissés en soie. Ce tissu est apprécié pour sa beauté et son exécution soignée. La technique utilisée est sophistiquée et est potentiellement l’une des techniques de tissage les plus complexes qui existent. Le tissage, tel que pratiqué par les Laotiens, décrit leur mode de vie, leur environnement et leurs croyances spirituelles.

Ce musée est un endroit qui raconte l’histoire et l’importance de cette pratique dans le pays. Il s’agit du premier musée privé au Laos.

Vous trouverez des pièces antiques faites par des locaux. Vous pourrez voir aussi une personne qui tisse sur une machine de l’époque et même vous initier au tissage si l’envie vous en prend.

L’exposition se trouve dans une maison en bois au style lao typique, au milieu d’un environnement paisible et agréable et d’un jardin.

  • Adultes : 30 000 kips
  • Enfants de 12 à 18 ans : 25 000 kips
  • Enfants (moins de 12 ans) : gratuit

Horaires : ouvert tous les jours de 9 h à 16 h

  1. lao people’s army museum

Antonov_An-2_Vientiane lao people’s army museum laosLe Musée d’Histoire de l’Armée populaire lao à Vientiane, au Laos, est situé près du Ministère de la Défense.

Créé en 1976, ce musée à Vientiane raconte l’histoire militaire du pays. Vous trouverez des expositions d’armes, d’outils et de photos de l’armée populaire lao pendant la période révolutionnaire de 1950 jusqu’à la libération de l’indépendance de la République démocratique populaire lao en 1975.

Juste à l’extérieur du bâtiment principal, différents types de véhicules et d’avions de guerre utilisés pendant les guerres sont exposés.

À l’intérieur, vous pourrez visionner un documentaire sur les événements historiques clés du Laos. Vous passerez aussi devant les statues des dirigeants laotiens et d’autres personnes importantes de l’histoire du pays. Les différentes galeries racontent la vie des soldats et du peuple laotien qui ont servi dans les armées laotiennes.

Admission : 5 000 kips

Horaires : ouvert tous les jours de 8 h 30 à 11 h 30 et de 13 h 30 à 16 h

  1. Musée national du Laos

LaosNationalMuseumSitué dans l’ancienne bâtisse du gouverneur français construite en 1925, une visite dans ce musée est un très bon moyen d’en apprendre plus sur l’histoire, la culture et la population du Laos.

Le rez-de-chaussée abrite un mélange d’objets anciens tels que des os de dinosaures, des fragments de poterie et des sculptures khmères qui retracent les débuts de l’histoire de la région.

À l’étage, des expositions illustrent l’histoire moderne et turbulente du Laos avec les invasions siamoises, la période coloniale française jusqu’à la présence militaire américaine pendant la guerre du Vietnam.

Vous verrez qu’ils insistent beaucoup sur la lutte pour l’indépendance et l’introduction du communisme en 1975, ce qui explique pourquoi le musée s’appelait à l’origine le Musée révolutionnaire du Laos. Il a été rebaptisé en 2000.

Aucun sac ou appareil photo n’est autorisé dans le musée. Vous devrez remettre vos affaires pour les ranger dans les casiers à l’entrée (gratuit).

Horaires : tous les jours de 8 h à 12 h et de 13 h à 16 h

  1. COPE Visitor Centre

Cooperative Orthotic and Prosthetic Enterprise (COPE) est une organisation locale à but non lucratif qui fournit des traitements cliniques et des programmes de réadaptation pour les personnes handicapées lao. Cette entreprise fabrique des prothèses, des orthèses, des fauteuils roulants et des tricycles.

Les armes non explosées (ou restes explosifs de guerre) qui détruisent la campagne à la suite de la guerre du Vietnam ont été et continuent de blesser et de mutiler des milliers de personnes dans le pays. La plupart sont des enfants qui vivent dans les zones rurales et ont un accès limité aux soins de santé.

Le centre COPE à Vientiane est une série d’expositions qui montrent le problème des armes non explosées au Laos, avec des films documentaires sur le travail de l’organisation.

Vous pourrez voir comment les jambes prothétiques sont fabriquées dans un atelier COPE.

Dans ce centre se trouvent aussi un café et une boutique cadeau où vous pourrez acheter des T-shirts et des cartes postales ou simplement faire un don.

Horaires : ouvert tous les jours de 9 h à 18 h

Les monuments

  1. Lao National Cultural Hall

Lao_National_Cultura_Hall_Vientiane_LaosConstruit par les Chinois dans les années 1990, comme un cadeau au peuple lao, cet énorme édifice est aujourd’hui un lieu où se retrouvent les Laotiens pour assister à des spectacles ou se réunir. De temps en temps, des projections de films français, des spectacles de danse classique lao et des concerts se tiennent dans la salle. Certaines conférences gouvernementales sont organisées ici, notamment celles du ministère de l’Information et de la Culture.

Durant nos 15 jours à Vientiane, nous avions assisté à une réception de mariage. Tout était aménagé dans la cour du bâtiment pour célébrer l’évènement. Les mariés accueillaient leurs invités à l’entrée au milieu de guirlandes lumineuses colorées et vêtus de somptueux costumes traditionnels.

La salle peut accueillir 1 500 personnes dans son auditorium, et dispose de deux salles de conférence et d’un hall d’accueil.

  1. Presidential Palace

Presidential_palace_Vientiane LAOSHistoire : la construction de l’élégant palais présidentiel a été lancée en 1973 par le gouvernement royal du Laos. Il a été conçu par un architecte local, mais en raison du changement politique provoqué par la prise de contrôle du communiste Pathet Lao en 1975, le bâtiment n’a été achevé que beaucoup plus tard.

Le palais présidentiel a finalement ouvert ses portes en 1986 pour les fonctions gouvernementales et les cérémonies (le bâtiment est fermé au public).

Le palais présidentiel est un point de repère bien connu pour son architecture imposante, mais aussi très élégante avec ses grandes colonnes et ses balcons ombragés. Le bâtiment est entouré de pelouses et de jardins bien entretenus et clôturé par de hauts murs et un portail en fer forgé.

Ce magnifique bâtiment est illuminé le soir, vous pourrez aussi le photographier de nuit.

  1. Patuxai

Construit entre 1957 et 1968, le monument de la victoire Patuxai est une figure distinctive de l’horizon de Vientiane. Dédié aux Laotiens ayant combattu contre la France pour l’indépendance du pays, il constitue la pièce maîtresse du parc éponyme.

Situé au bout d’une des grandes avenues de la capitale, ce grand arc carré évoque l’Arc de Triomphe à Paris. Cependant, en tant que monument de la résilience et de l’indépendance du Laos, Patuxai a été conçu pour rendre hommage à sa culture et à ses traditions nationales. Les quatre tours d’angle et la cinquième tour centrale qui couronnent l’arc symbolisent les cinq principes bouddhistes d’amabilité réfléchie, de flexibilité, d’honnêteté, d’honneur et de prospérité.

Pour seulement 3 000 kips, vous pouvez grimper au sommet pour profiter de la vue panoramique sur la charmante ville ancienne de Vientiane avec ses nombreux arbres, ses bâtiments et ses temples, et tout le long du Mékong jusqu’à la Thaïlande. Les sept étages du monument contiennent des bureaux administratifs ainsi qu’une boutique de cadeaux, un musée et les galeries d’exposition supérieures.

Horaires : ouvert de 8 h à 16 h 30 du lundi au vendredi et de 8 h à 17 h les samedis et dimanches

  1. Church of Sacred Heart

Située à côté de l’ambassade de France à Vientiane, la cathédrale du Sacré Cœur est une cathédrale catholique construite en 1928 à l’époque de l’Indochine française.

Vous reconnaitrez l’église grâce à son extérieur blanc et à sa toiture bleu ciel. Une fois à l’intérieur vous retrouverez ces couleurs sur les statues de Jeanne d’Arc ou de Sainte Thérèse. Une grande croix en bois au fond du bâtiment surplombe la pièce.

Trouver ce type d’église dans une ville catholique est très ordinaire, en revanche à Vientiane c’est plutôt surprenant, car la plupart des habitants sont bouddhistes.

Si vous passez dans le coin un dimanche, vous pourrez assister à la messe et écouter la chorale chantée en anglais par les quelques catholiques de la ville.

Horaires : ouvert tous les jours de 8 h à 17 h

Les parcs

  1. Chao Anouvong Park

Chao Anouvong Park VIENTIANE LAOSHistoire : dans ce parc se dresse la majestueuse statue du roi Anouvong construite en 2010. Il s’agit du dernier roi de Vientiane (1805 et 1828), qui a notamment fait construire le Vat Sisaketh. Le roi a lutté contre l’invasion siamoise de Vientiane. Il a finalement échoué et a été forcé de se soumettre à la domination siamoise. En raison de ses tentatives persistantes de vaincre les forces siamoises, Chao Anouvong est considéré comme un héros courageux qui s’est battu pour Vientiane jusqu’à sa mort.

Si vous regardez bien, la statue pointe son doigt vers le Mékong en direction de la Thaïlande.

Vous trouverez ici un beau et grand jardin fleuri, une aire de jeux pour enfants, un sanctuaire chinois… En fin de journée et le soir, vous pourrez assister à des cours de yoga, de danse rythmique où quelques habitants viennent profiter de l’air plus frais pour faire un peu de sport.

Dans le parc se trouvent aussi les premiers stands de la longue allée du marché de nuit. Très bon endroit pour trouver des vêtements ou des cadeaux sans se ruiner.

  1. Mekong Boardroad

Située à côté du Chao Anouvong Park et du marché de nuit, la promenade au bord du Mékong est un lieu paisible et sympathique où viennent se promener les habitants. Joggeurs, marcheurs, cyclistes, musiciens, tout le monde vient ici pour se détendre, faire du sport ou se divertir.

En fin de journée, vous aurez peut-être la chance, comme nous, de regarder les parapentes s’entrainer à faire de larges figures dans le ciel, vous offrant un réel spectacle aérien en live.

Vous reconnaitrez notamment ce lieu grâce aux grands drapeaux des pays d’Asie dressés les uns à côté des autres le long de la promenade.

Cette promenade est un des meilleurs endroits pour admirer le coucher du soleil à Vientiane. Avec vue sur le Mékong et les terres thaïlandaises de l’autre côté de la rive, le cadre est plutôt atypique et reposant.

  1. Nam Phou Fountain

Située au centre d’une place entourée de bars et restaurants, cette fontaine est aujourd’hui l’héritage de la présence historique française au Laos.

Nam Phu Fountain est en réalité un pléonasme, car Nam Phu se traduit littéralement par « montagne d’eau », qui est l’équivalent lao du mot « fontaine ».

Il ne s’agit pas de la plus grande ni de la plus spectaculaire fontaine de la ville, Nam Phu est davantage connue pour être le point de repère central de la ville de Vientiane.

Le soir, vous pouvez assister à un spectacle de sons et lumières et voir la fontaine s’éclairer aux multiples couleurs. Parfois, des concerts ont lieu sur une grande scène montée au centre où des guitaristes locaux proposent leur musique thaïlandaise et occidentale.

Une passerelle en bois a été construite autour de la fontaine, et vous trouverez sur cette place des petits restaurants où vous pourrez vous installer boire une beerlao bien fraiche ou manger un morceau près de la fontaine.

  1. Vientiane orchidées

Situé à 10 minutes en voiture du centre de Vientiane, au nord, vous pourrez venir admirer une multitude d’espèces d’orchidées dans une ferme tenue par deux Français, Laurence et Bertrand, frère et sœur venus s’installer au Laos depuis plusieurs années maintenant.

La ferme ou plus exactement le pool de conservation des orchidées a été créé en collaboration avec l’université nationale du Laos et le CIRAD.

Les orchidées sont particulièrement menacées par la destruction de leur habitat et par les prélèvements excessifs. Grâce à ce stock parental, ils conservent au moins une plante par espèces, et, lorsque cela est possible, produisent des semences qui permettront une production en laboratoire de grandes quantités de plantes.

Si vous êtes fans de la nature et des randonnées, il est possible également de participer à un trek en forêt d’un ou deux jours à la rencontre des orchidées sauvages et de la faune locale.

Horaires : tous les jours de 10 h à 17 h

  1. Buddha Park

Situé à environ 25 kilomètres au sud-est de Vientiane, le long du fleuve du Mékong, se trouve le Buddha park. Il est connu pour ses 200 sculptures religieuses dont une gigantesque statue de Bouddha de 40 mètres de haut. Vous ferez la meilleure photo au sommet de la structure arrondie de trois étages en face. L’entrée ressemble à la bouche d’un démon (d’environ trois mètres) et où se trouve à l’intérieur une échelle en pierre.

Histoire : ce parc fut construit en 1958 par un moine qui a étudié le bouddhisme et l’hindouisme. Il est rempli de sculptures des deux croyances. Celles-ci sont toutes aussi impressionnantes les unes que les autres. En effet, leur taille mais aussi le niveau de détail qu’elles possèdent est incroyable.

Vous pourrez y trouver un restaurant local et un café offrant de quoi vous sustenter à quelques pas du parc, l’endroit idéal pour se détendre après la visite.

Vous pouvez vous y rendre en bus public ou en tuk-tuk. En bus, prenez le 14 qui passe toutes les 15 minutes dans le centre de Vientiane. Le tarif est d’environ 6 000 kips par personne pour une heure de route. Prévoyez au moins 150 000 kips en tuk-tuk.

Tarif : 5 000 kips par personne + parking 5 000 kips

Horaires : tous les jours de 8 h à 18 h

Les croisières

  1. Croisière sur le Mékong

Vientiane fait partie de ces villes qui longent le Mékong. Si vous aimez les beaux paysages et faire du bateau, il est possible de faire une croisière de quelques jours sur le Mékong à partir de Vientiane.

Plusieurs agences de voyage proposent ce service, comme Asia Safari www.asiasafari-laos.com, pour partir à la découverte de ce fleuve mythique au rythme de la vie laotienne dans un bateau privé.

Pendant 3 jours de croisière, vous aurez la possibilité de faire et de voir beaucoup de choses. Le bateau vous mènera jusqu’à Thabok. Ici vous pourrez visiter le parc nationel de Phou Khao Kouay, zone naturelle et protégée. Avant cela, vous faites une escale au Buddha Park, vous assistez à un spectacle de danse traditionnelle, vous visitez un village où l’on vous montre la culture du riz, vous pénétrez dans un temple bouddhiste et vous assistez également à la cérémonie de Baci à bord.

Côté pratique, un minibus vient vous chercher à votre hôtel pour vous emmener au port le jour du départ. Celui-ci vous ramène à votre hôtel le jour de l’arrivée. Tous les repas (petits déjeuner, déjeuners et diners) sont compris dans le voyage. Un guide français est présent tout le long de la croisière pour vous raconter l’histoire du Mékong et du Laos.

Conseil : organisez-vous pour ne pas payer 2 nuits (hôtel + bateau). Si vous ne souhaitez pas emportez tous vos bagages lors de la croisière, demandez un service de bagagerie (la plupart du temps gratuit) à l’accueil de votre hôtel.

Les spas

  1. Massage laotien

SPA MASSAGE VIENTIANE LAOSSi vous souhaitez vous relaxer après un long trek ou décompresser pleinement avant votre retour, vous pouvez aller vous faire masser dans un salon spécialisé à Vientiane.

Le massage laotien est une combinaison d’huile suédoise et d’acupression thaïlandaise. Il est plus doux que le massage traditionnel thaïlandais si vous avez déjà essayé.

Vous pouvez choisir parmi les spas haut de gamme des hôtels de luxe ou bien dans le salon le moins cher de la rue, l’expérience de massage est tout aussi revigorante. Une chose est sûre, un bon massage peut être bon marché.

  • Le Champa Spa est toujours ouvert tous les jours. Le salon est propre et les masseuses sont des professionnelles. Ici on vous propose des massages du corps complet ou seulement d’une partie (pieds, jambes, mains, etc.). Mais aussi des gommages, des soins pour les cheveux et même des extensions de cils. Si vous souhaitez quelque chose en particulier, n’hésitez pas à le faire savoir aux réceptionnistes qui parlent un peu anglais contrairement aux masseuses.
  • Le Tangerine Garden Spa est aussi un salon très charmant. L’odeur de la cannelle et du jasmin vous arrête avant même d’entrer. C’est une villa française restaurée avec des sols carrelés et une imposante fontaine à eau. Situé dans le centre de Vientiane, il est facilement accessible. Tangerine offre également des soins du visage, des gommages corporels, et des traitements de sauna.

Le parc aquatique

  1. ocean park

Situé derrière le centre commercial ITECC de Vientiane, Ocean park est le plus grand parc aquatique du Laos. Il fait plus de 32 000 m² de surface.

En couple, entre amis ou avec vos enfants, ce parc es parfait pour passer un moment d’amusement. Vous trouverez six toboggans, deux piscines à vagues, deux aires de jeux pour enfants et deux murs d’escalade. Mais aussi des tyroliennes et une rivière de plus de 350 mètres de long. L’endroit parfait pour se rafraichir toute une journée sous le soleil.

Horaires : ouvert tous les jours de 11 h à 19 h

Les centres commerciaux

  1. Talat Sao Shopping Mall

TALAT SAO SHOPPING MALL VIENTIANE LAOSLe centre commercial Talat Sao est situé juste à côté du morning market. Ici vous trouverez des produits électroniques, des vêtements, des équipements sportifs et des bijoux entre autres.

Une des raisons pour laquelle vous aurez envie de rentrer dans ce grand bâtiment est la climatisation. Au Laos, peu d’endroit sont pourvus d’air conditionnée et la chaleur à l’extérieur est intense.

Vous trouverez une panoplie de magasins et de services sur 5 étages. A l’intérieur se trouvent un supermarché Big C, un cinéma, une aire de jeux pour enfants. L’aire de restauration est au quatrième étage.

Si vous souhaitez acheter du matériel électronique, faites attention aux contrefaçons car il y en a beaucoup. Pour le savoir, dites-vous qu’un prix trop bas n’est pas normal pour un produit de marque.

Vous trouverez aussi quelques banques et bureaux de change au rez-de-chaussée.

Horaires : tous les jours de 8h à 17h30

  1. Vientiane Center

Ce centre commercial comprend principalement des boutiques de luxe et des produits moyen à haut de gamme. Parmi les marques mondialement connues, vous trouverez notamment Zara, Gucci, Longines, Omega etc …. Ici, vous ne trouverez pas de contrefaçons.

Ce complexe de quatre étages se situe dans le centre-ville et se développe sur plus de cinq hectares. Vous trouverez un supermarché de luxe, des boutiques de cosmétiques, des montres, des vêtements de mode et des bijoux. Mais aussi des restaurants, un cinéma, des appareils électroniques, de l’électroménager, des meubles, etc…

Environ 70% des produits de marques sont importés de pays étrangers (Chine, Indonésie, Thaïlande et France entre autres).

Horaires : ouvert tous les jours de 10h à 21h

Le bowling

  1. Lao Bowling Center

bowling VIENTIANE LAOSLe Lao Bowling Center est un des meilleurs endroits pour s’amuser à faire des strikes.

En journée, vous pouvez venir faire une partie et profiter de la climatisation qui vous rafraîchira de la chaleur extérieure. En soirée, l’ambiance est plus animée avec de la musique et du monde qui vient jouer et boire un verre. Cepedant, il est possible que vous fassiez la queue quelques minutes avant de jouer.

La qualité de service est équivalente aux services que l’on peut avoir au Laos. Le matériel est un peu abîmé, la musique laisse parfois à désirer et certains jouent pieds nus. Mais l’ambiance est plutôt joviale !

En plus du bowling, le lao Bowling Centre propose également des tables de billard à louer à l’heure.

Tarif : 13 000 kips la partie (environ 2 $)

Horaires : tous les jours de 9 h à 1 h du matin

Les activités sportives

  1. Balades à vélo

Plusieurs services de location de vélo se trouvent en ville. La plupart des hôtels proposent également d’en louer à la journée. Même quelques agences de voyage proposent des circuits à vélo pour les touristes souhaitant découvrir la ville avec un guide.

Les balades à vélo vous permettent de sortir des sentiers battus et de visiter la capitale décontractée du Laos.

Vous pouvez pédaler le long du Mékong, explorer les chemins de terre en vous éloignant un peu de la ville et partir à la visite des temples.

Location de vélo à Vientiane : 10 000 kips (soit 1 €)

  1. Long Vien Golf Club

GOLF VIENTIANE LAOSSitué à 16 kilomètres du centre de Vientiane, Long Vien Golf Club est le premier terrain de golf de 18 trous construit à Vientiane en 2012. Il possède aujourd’hui 3 parcours et totalise un nombre de 27 trous.

  • Lao Viet Golf Course : 9 trous
  • Long Thanh Golf Course : 9 trous
  • Vientiane Golf Course : 9 trous

Pour les amateurs, la partie coûte environ 16 $ en semaine et un peu plus le week-end (matériel inclus).

Les tournois des membres se déroulent régulièrement le week-end. Cependant, l’après-midi en semaine, vous avez la garantie d’être tranquille. Le Long Vien Gold Club possède des projecteurs pour faire une partie de golf la nuit.

Le club-house est moderne avec des vestiaires chics et un restaurant international. Vous trouverez aussi une boutique proposant du matériel spécialisé.

Horaires : ouvert tous les jours

  1. Club de tennis Chao Anouvong

SPORT TENNIS VIENTIANE CHAO ANOUVONG CLUB LAOSLe club de tennis de Vientiane fait partie du complexe du stade national, facile à trouver derrière le musée national. Il est ouvert au grand public et les deux courts sont de couleurs vives et bien entretenus.

Le style de vie décontracté de Vientiane fait partie de son charme, mais pour celles et ceux qui s’ennuient un peu, une partie de tennis pourrait être l’antidote parfait.

Cela coûte 30 000 kips pour louer un court et 35 000 kips pour louer deux raquettes et des balles. Soit un coût total de 65 000 kips (8 $).

Un petit kiosque sur place sert des boissons et des collations.

Horaires : ouvert tous les jours de 16 h à 22 h

Transports

Le moyen le plus populaire pour se rendre à Vientiane est de Thaïlande. Vous pouvez voler de Bangkok à Vientiane directement (une heure 15 minutes, 3000 baths), mais beaucoup préfèrent soit voler de Bangkok à Udon Thani en Thaïlande, puis se rendre à Vientiane d’Udon Thani (à partir de 700 baths aller simple) en bus ou minibus ou de voyager tout au long de Bangkok par voie terrestre (à partir de 200 bahts). Ce dernier est populaire car il y a des trains de nuit assez confortables reliant Bangkok à Nong Khai(11 heures, à partir de 800 baths) d’où les bus internationaux (50 bahts) vous amènent à la capitale du Laos en moins d’une heure, y compris le temps passé à la frontière.

Arriver et partir de Vientiane en avion

L’aéroport de Vientiane est situé à seulement 3 km au nord-ouest du centre-ville. L’aéroport international de Wattay accepte de nombreux vols internationaux régionaux de Bangkok, Kuala Lumpur, Singapour, Phnom Penh, Hanoi ainsi que certains vols domestiques, principalement de Luang Prabang, Savannakhet, Pakse, Oudomsai. Lao Airlines est le principal transporteur local. Mais il y a aussi les compagnies Thai Airways International, Air Asia, China Southern Airlines, China Eastern Airlines et Vietnam Airlines.

Arriver et partir de Vientiane en bus

Le moyen le plus efficace et le plus économique de voyager dans le pays est de prendre le bus. Il existe un vaste réseau de routes qui relient Vientiane aux plus grands centres du pays. Il y a des camionnettes vers le nord, vers Vang Vieng (3 heures) et Luang Prabang (7 heures) en partant de la gare routière de la ville près du marché du matin (gare routière centrale).

Les bus à destination de Luang Prabang partent de la gare routière du Nord (10 heures). La même station de bus sert le transport à Phonsavan (10 heures, pour la Plaine des Jarres).

Pakse (10 heures), Savannakhet (8 heures), Thakhek (5 heures) et d’autres destinations du sud au Laos ainsi que certaines villes du Vietnam sont desservies par la gare routière du Sud.

Hotel

Nous espérons que vous trouverez votre bonheur parmi ces nombreuses choses à faire et voir à Vientiane, capitale du Laos. Dites-nous en commentaires où aimeriez-vous aller à Vientiane ?

A bientôt pour un nouvel article 🙂

-LV-

One Comment

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :